CANA


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Programme février 1458.

Aller en bas 
AuteurMessage
Vonafred
Talentueux
Talentueux
avatar

Nombre de messages : 312
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Programme février 1458.   Lun 15 Fév - 15:09

Plus que jamais, les évènements récents ont prouvé la nécessité et le besoin vital pour le comté de posséder une force armée et une défense réactive à grande échelle et prête à toute éventualité.Nous poursuivrons donc en ce sens, comme nous le faisons depuis six mois déjà.
Un certain nombre de réformes reste à mettre en place :


*La nomination d’un sergent recruteur pour la Compagnie d'Ordonnance.

*La nomination d'un instructeur commun à la Compagnie d'Ordonnance et la Garde territoriale.

*La mise en place de compétitions interarmes régulières, destinées à renforcer l’esprit de corps sur l’ensemble des garnisons.

*La création d'un corps de logistique, destiné à suivre nos armées, sujet placé au sommet de nos priorités.

*L'officialisation du statut de l'intendant du Bureau de renseignement, par la centralisation des moyens et des services jusqu'alors dispersés.Le renseignement est la clé de toute notre défense.

* La mise en œuvre d'une défense bénévole coordonnée au niveau du comté. Les maires qui sont les mieux à même de gérer cette défense bénévole seront assistés d'un responsable, nommé dans chaque ville.



*En terme de gestion et d'économie locale, CANA reconnaît pleinement les pouvoirs et la légitimité des bourgmestres. Ceux-ci ne sont ni des sous-traitants ni des délégations du commissaire au commerce mais des acteurs aux ressources, besoins et rayons d'application différents. CANA souhaite ainsi leur donner la possibilité de réglementer l'économie locale de manière autonome, par le biais de décrets, sans passer par la fastidieuse machine comtale.

*Une nouvelle donnée complexifiant les relations commerciales est en voie d'apparition : l'encombrement.
Celui-ci sera d'autant plus difficile à gérer pour notre comté qui ne possède aucune voie maritime ou fluviale. CANA juge donc essentiel de trouver rapidement un accord avec la Guyenne voisine permettant de profiter de son énorme potentiel naval pour nos opérations commerciales courantes.

*Pour faciliter les déplacements et déménagements des particuliers au sein du Comté, CANA propose la création de lettres de change. Toute personne pourrait ainsi remettre argent et denrées dans une ville, contre une lettre de change à valeur fiduciaire qui lui permettrait de récupérer l'exact équivalent dans toute autre ville. Ce système assurerait ainsi davantage la sécurité des biens et des personnes, réglant également la question de l'encombrement.



*Le Corpus Juris Civillis, cœur de notre système judiciaire, est un organe lourd et difficile d'accès au profane. Incohérences, contradictions et, parfois, fautes de français subsistent malgré les travaux des différents conseils successifs. CANA propose donc la création d'un comité d'études, constitué de Conseillers spéciaux juristes ou néophytes sous l'égide du juge et du procureur comtal, chargé de corriger et de simplifier nos tables de loi.

*Afin de remédier au cruel manque d'avocats du comté, CANA souhaite rajeunir la charte des avocats. Les conditions d'admission au barreau seraient assouplies notamment en y permettant l'accession aux clercs mais aussi aux juristes et membres de la prévôté n'ayant pas instruit l'affaire en procès.


Notre procédure de traque n'est ni juste ni cohérente ! Elle va à l'encontre des règles de Traque communément admises par le reste du royaume et avantage injustement ceux ne jouant pas le jeu. CANA propose donc deux mesures fondamentales visant à réhabiliter celle-ci :

*La nomination d'un arbitre de traque indépendant de la prévôté, orchestrant celle-ci dans le respect des règles fondamentales du fair-play et de la cohérence.

*La refonte de la procédure de Traque. Celle-ci ne doit servir que les brigands qui en acceptent les règles tout en devenant plus en adéquation avec les possibilités techniques de notre siècle.


La Foy est le phare guidant le fidèle vers la route du soleil. Sur la route de la Foi, le pouvoir temporel n'est qu'un exécutant assurant la subsistance matérielle des hommes pendant leur quête de la Vertu. En ce sens, il se doit de travailler main dans la main avec les autorités religieuses et, en cas d'opposition, de traiter le conflit de manière calme et posée grâce à la lumière de la Sainte Logique enseignée par Aristote, sans céder aux sirènes de Bélial ou Léviathan.

La maladie de notre chancelière et l'absence du comte ayant empêché son remplacement ont conduit à une forte dégradation de tout notre système diplomatique. Le futur conseil comtal aura donc fort à faire en ce domaine, notamment :

*Continuer la refonte de l’ADC et les négociations avec les provinces du sud.

*S'occuper, enfin, de nouer un véritable traité avec la Guyenne voisine pour l'utilisation de leurs ports et voies fluviales ainsi que la fabrication de bateaux sous bannière du Périgord-Angoumois pour le transit de nos marchandises.

*Nouer des ententes commerciales, judiciaires et défenses bilatérales et ce très rapidement.

*Poursuivre dans la recherche de signatures de concordat avec les Ordre Militaro-Religieux et les Ordres Royaux.


Parce que nous avons besoin d’une véritable force de propositions et que l’Assemblée Populaire a montré ses limites, nous mettrons en place un Parlement représentatif de toutes les composantes de notre comté.

1/La création d'un parlement à deux chambres :
Une chambre basse, composée de députés élus au suffrage populaire tous les deux mois,et des cinq maires du Comté ayant pour rôle de préparer des lois, textes ou amendements qui seront présentées au Conseil comtal,
essentiellement sur les affaires civiles générales, économiques et municipales.
Une chambre haute, composée des nobles du comté, et qui traitera essentiellement des affaires juridiques, de prévôté, militaires et diplomatiques, reprenant toutes les compétences de la chambre des nobles actuelle avec ses règles de fonctionnement et son mode de vote et délibérations pour les affaires nobiliaires.


2/ La création d'un comité des sages.
Trois conseillers extraordinaires (Économie et finance, Droit et justice, Diplomatie et sécurité) choisis sur proposition du comte, en fonction de leur réputation, compétence et neutralité politique, ayant pour mission de conseiller le Conseil comtal sur les grandes réformes : constitution du PA, réforme juridique et stratégie d'alliance.

3/Des états généraux.
Le Comte et son conseil siégeront en gargote et répondront directement à toutes les doléances, questions et propositions du peuple, sans intermédiaire.

À chaque mandat, les conseillers comtaux oublient souvent les jeux et les fêtes qui font la gloire d'un comté, la joie d'une population. Doit-on pourtant les en blâmer alors que personne n'a réellement ce domaine en charge et a déjà fort à s'occuper de son ministère ?
CANA souhaite que, désormais, un conseiller soit assigné aux animations et à leur coordination en partenariat avec les villes et les bénévoles. Nous voulons comme beaucoup d'entre vous une équipe de soule comtale et nous la monterons !





Notre liste pour le Périgord Angoumois.

1 :Vonafred
2 :Lotx
3 :Gadzelle,
4 :Finute,
5 :Brunhilde.
6 :Mug
7 :Camulus
8 :Franckshinatra
9 :Yoantrezel
10:Paul1er
11:Meliane
12:Ephéar.






-Noooooon Lotx...
-Bein heu...La prochaine fois alors...
Revenir en haut Aller en bas
 
Programme février 1458.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IMPORTANT : Message d'information du 17 février 1458
» 28 Février 1458 : Funérailles de Louis-Hubert d'Harlegnan
» Sacrements des baptêmes du 6 Février 1458.
» Cérémonie de février 1458
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Juillet 1458

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CANA :: Archives :: Comtales février 1458 :: Programmes des listes-
Sauter vers: